Hommage à Odette Vaillant

  • Par asm-2020
  • Le 14/03/2020
  • Commentaires (0)

Odette vaillant

Odette Vaillant nous a quittés. Elle fut un pilier de notre association à sa création en 2000. Philippe Terrassin a tenu à en témoigner d’autant que, réquisitionné dans le cadre de sa fonction à La Poste à NIORT, il n’a pu être présent aux obsèques. Voici son témoignage :

Odette fut la première trésorière de notre association « Sainte-Maure Autrement » et notre première mandataire de campagne en 2001. Bon, je vous l’accorde, Odette était la trésorière de la moitié des associations de Saint-Maure de Touraine mais elle avait la compétence et la discrétion nécessaire pour être la gardienne de nos deniers. Nous lui devons de nombreux remerciements pour son dévouement associatif.

Rien ne s’applique plus à Odette que la maxime « quand un ancien disparaît, c’est une bibliothèque qui brûle ». Avec Odette, c’est la mémoire des « petits formats » (ces feuillets d’un autre temps où étaient imprimées les paroles et la musique des chansons) qui faisaient fredonner les anciens, la mémoire des timbres de France et d’ailleurs (elle était une philatéliste passionnée), la mémoire de Sainte-Maure en images (elle possédait une extraordinaire collection de cartes postales anciennes) et surtout la mémoire des noms et des commerce de la ville, qui s’en va.

Quand j’allais voir Odette, je savais que j’en avais pour une heure à minima car, avec elle, le temps n’avait pas de prise. Sa mémoire était phénoménale et la conversation nous emmenait d’un sujet à l’autre sans faiblir : de l’histoire du premier office du tourisme dont son père avait été l’un des artisans, à quelques collections du château, en passant par le Christ en croix de l’église, et bien d’autres sujets encore…

Odette était un relais précieux. Quand nous avons réalisé le cheminement touristique de la ville et surtout quand nous avons travaillé à la requalification de la RN10, elle a nous a prêté nombre de documents de ses collections et nous a ainsi permis de présenter une très belle exposition de cartes postales anciennes. Elle avait travaillé avec Emilie Niquet, alors archiviste à la mairie, pour cette réalisation.

Le bonheur d’Odette était de partager, en feuilletant ses albums photos, ses souvenirs de voyage. Elle me racontait ses périples en camping-car à travers toute l’Europe. Elle était aussi très active dans ce réseau touristique.

Odette fut une conseillère municipale modèle, jamais une absence et, longtemps après la fin de son mandat, elle a continué à être présente. Si nous avions besoin d’elle, elle répondait présente. Nous covoiturions pour aller aux conseils en partant des Chauffeaux. Elle fut d’ailleurs une des premières à s’installer dans ce quartier nouveau même si les fouilles archéologiques avaient un peu retardé la construction de son nid douillet. Elle est ensuite devenue la sentinelle du quartier. En charge de l’urbanisme, j’avais toutes les informations sur les pelouses non taillées et elle remontait les problématiques que ses voisins lui exposaient. Odette a longtemps distribué le vrai journal municipal «Le Sainte-Maure » dans le quartier ainsi que la propagande de nos campagnes électorales.

Odette, c’était aussi ses chiens. Ils lui en ont fait voir des vertes et des pas mûres mais, comme elle n’entendait pas toujours très bien, ils montaient la garde.

Odette, c’était enfin l’amour de sa famille, de ses enfants et petits-enfants. Grâce aux photos, je suivais les événements et les générations : les naissances, les anniversaires, les réunions de cousins… La joie se lisait dans ses yeux quand elle parlait d’eux.

Je pensais à elle, il y a quelques jours et me disait que je n’avais pas pris le temps de la rappeler depuis (trop) longtemps ou de lui écrire avec un beau timbre. Toutefois, quand vous alliez voir Odette, elle ne vous faisait jamais le reproche de vos visites parfois espacées, elle vous recevait avec plaisir. Et avant de partir, elle vous offrait une « petite épine », histoire de prolonger le moment.

Pour tout cela Odette, je te remercie et t’embrasse bien affectueusement et te souhaite en paix.

Ajouter un commentaire