Coronavirus : improvisation maladroite cette fois !

« Coronavirus : improvisation maladroite cette fois ! »

 

Tous les conseillers municipaux ont reçu le 9 avril un message du DGS relatant une initiative du maire au sujet du Covid 19 ; les conseillers en poste donc issus du scrutin de 2014 mais aussi les futurs nouveaux issus du scrutin du 15 mars 2020. Ce message appelle ces conseillers à  exprimer leur disponibilité pour aller rendre visite, accompagnés d’un agent municipal, aux personnes fragiles afin de s’enquérir de leurs besoins éventuels.

Cette initiative nous semble illégale en regard des consignes strictes de confinement et nous ne pouvons que partager le recours adressé par Samuel d’Eu aux Services de l’Etat. Notons que ce message s’adresse à tous les conseillers sans préoccupation de leur fragilité vis-à-vis du virus liée à leur âge.  

Elle est par ailleurs maladroite dans la mesure où elle intervient un mois après la mise en place du confinement. Dès les premiers jours les familles ou les habitants voisins, soit de leur initiative, soit sur recommandation d’associations, se sont mobilisés pour appeler les personnes qu’elles connaissaient ou leur rendre une visite de voisinage. A mentionner également que les associations ou structures d’aide à la personne qui touchent inévitablement ces personnes fragiles se sont mises en contact avec elles dès le premier jour du confinement.

Le Conseil municipal est toujours en place et, comme le font de nombreuses communes, une consultation, voire un échange, par Internet aurait été souhaitable et aurait sans doute permis de s’orienter vers un dispositif plus rigoureux. 

Date de dernière mise à jour : 13/04/2020