Le nouveau gymnase inauguré

Le nouveau gymnase inauguré le 17 décembre 2016

Ce samedi 17 décembre a eu lieu l’inauguration du nouveau gymnase construit par la Communauté de communes, à côté du collège, route du Louroux. Cette réalisation est l’aboutissement de 15 années de travail et Serge Moreau, conscient de l’engagement de l’ancienne équipe municipale, avait tenu à l’inviter. Olivier Drouin, Philippe Terrassin, Philippe Galland, Monique Piolot et d’autres sont venus ainsi que Christian Barillet et Lucette Gouzil au titre de conseillers communautaires. Tous ont apprécié ce geste.

Nous reviendrons plus en détail sur l’histoire de ce projet qui a été long à aboutir mais qui est aujourd’hui une grande satisfaction pour les élus, anciens et nouveaux, pour les partenaires financiers mais surtout pour les sportifs.

Pourquoi a-t-il été si long à se concrétiser ?

D’abord lorsque nous avons fait le constat de la grande vétusté du gymnase en 2001 nous avons aussi remarqué qu’il était utilisé à plus de 50% par des sportifs extérieurs à la commune. Nous avons donc œuvré pour que cet équipement soit inscrit dans les compétences de la nouvelle communauté de communes créée le 1er janvier 2003. Celle-ci a identifié le besoin de trois équipements sur son territoire : Nouâtre (qui avait urgemment besoin d’une salle pour le collège depuis la fermeture de celle de l’armée), Sainte-Maure de Touraine et Villeperdue.

Après la réalisation du gymnase de Nouâtre il a fallu se pencher sur l’implantation de celui de Sainte-Maure et le choix difficile entre cinq sites s’est porté sur le terrain voisin du Collège où, dès 2002, nous avions mis un emplacement réservé pour cela au PLU. A noter que les clubs sportifs ont toujours été étroitement associés et nous devons saluer la patience et la compréhension de Bernard Eliaume à ce niveau.

Ensuite ce fut la recherche de financements, le concours d’architectes, le permis de construire, les négociations avec les architecte des Bâtiments de France.

A aucun moment la réflexion n’a faibli sur ce projet communautaire mobilisant fortement notre commune.

Il nous parait utile de faire une mise au point sur la question de la participation au financement de la commune de Sainte-Maure-de-Touraine. Dans son message lu par un adjoint lors de l’inauguration, Michel Champigny, qui était absent, affirme que la participation de 214 500€ de la commune avait permis de débloquer le dossier. Ceci n’est pas exact car la commune avait pris, et fait valider avant les élections, une position cohérente sur ce dossier. Comme cela s’est fait pour les autres projets communautaires la règle tacite veut que la commune d’implantation, en guise de participation, remette gracieusement le terrain lorsqu’elle en est propriétaire. En aucun cas elle ne l’achète pour le projet. L’engagement de M. le Maire de Sainte-Maure de payer le terrain est une erreur à effets importants pour l’avenir. Elle crée une dépense superflue pour notre commune raisonnablement mais suffisamment endettée et remet en cause un principe acquis qu’elle ne pourra plus faire valoir pour les projets futurs. La communauté de communes de Sainte Maure de Touraine (CCSMT) quant à elle, est, a contrario, très peu endettée. Ce sous endettement va, paradoxalement la pénaliser dans le cadre de la nouvelle intercommunalité. Les habitants de la CCSMT et particulièrement ceux de la commune de Sainte-Maure, vont être appelés à rembourser les dettes du Bouchardais par exemple. Nous ne pouvons que déplorer ce manque de perspective mais nous sommes heureux d’avoir largement contribué à cette belle réalisation.

Inauguration 2016 2

Date de dernière mise à jour : 20/12/2016