Notre mandat se termine…

Notre mandat se termine… toujours sous la censure !

Ce lundi 25 mai les conseillers élus le 14 mars se réuniront pour élire le maire. Cela marquera la fin du mandat 2014 – 2020 qui a été prolongé de quelques semaines en raison de l’épidémie de Coronavirus. Ce sera donc la fin de notre mandat d’opposition.

Contrairement à de nombreuses communes, à aucun moment nous n’avons été associés aux décisions au cours de ces dernières semaines pourtant très denses en événements. La censure instituée en septembre 2019 sur les procès-verbaux du conseil municipal s’est tout naturellement poursuivie. L’affaire des masques que nous évoquons par ailleurs constitue un exemple d’une gestion improvisée décidée par le maire seul (« Je suis le seul maître à bord ») et son adjointe préférée  et conjointe comme l’a si bien illustré le dessinateur Doumé (« je suis la seule maire à bord »).

L’association « Autrement pour Sainte Maure de Touraine » est donc appelée à s’effacer et dans tous les cas à ne plus intervenir sur la gestion municipale à compter de ce mardi 26 mai 2020. Néanmoins avant de disparaître elle s’attachera à réaliser un travail de mémoire sur cette période 2001 – 2020 en veillant à y apporter toute la rigueur historique qui se doit. Elle s’attachera également à suivre le recours déposé auprès du Tribunal administratif vis-à-vis de ce que nous percevons comme des illégalités en fin de campagne.

Dans ce dernier message nous tenons à réaffirmer notre culture profonde de la démocratie qui nous a conduits à valoriser l’opposition  tant dans les deux premiers mandats (2001 – 2014)  par son respect, que dans ce troisième dans notre expression sans jamais vouloir dénigrer les personnes mais en ne jugeant que les fonctions et les décisions.

 

Bas les masques !

L’épisode des masques de protection contre le Coronavirus mérite une analyse car elle symbolise bien l’écart entre la gestion municipale du maire et ce qu’elle aurait pu être avec Samuel d’Eu et son équipe (agissonspoursaintemaure).

Il n’est pas question de culpabiliser les électeurs qui ont voté en leur âme et conscience, même si  certaines publications électorales étaient entachées d’illégalité à la fin de la campagne, mais de mettre en valeur dès maintenant deux approches bien différentes qui ne manqueront pas de s’affirmer par la suite. 

Dès le départ de l’épidémie l’association « Agissons pour Sainte Maure de Touraine » a mobilisé ses membres et des bénévoles pour fabriquer des masques et les distribuer gratuitement grâce à une dynamique de dons. Cette mobilisation solidaire a permis de produire et distribuer 2000 masques répondant aux prescriptions du tutorat  AFNOR.

De son côté le maire a décidé de commander des masques pour tous les habitants. Après deux mois d’attente il a été nécessaire d’aller les retirer à Saint Etienne.  A la date du 23 mai ils sont  en cours de distribution en plusieurs points de la ville.

D’un côté donc une dynamique participative très réactive basée sur la solidarité et le bénévolat, de l’autre une décision improvisée avec  une mise en oeuvre couteuse pour les contribuables.

Date de dernière mise à jour : 26/05/2020