Politique pour les gens du voyage

Gens du voyage : Monsieur le maire nous répond

Le 12 aout dernier, nous avions adressé un courrier au maire pour l’inciter à rouvrir un terrain provisoire pour l’accueil des gens du voyage, ceci suite aux débordements de ces dernières semaines autour du camping. Notre recommandation était avant tout de bon sens mais en aucun cas polémique.

Il nous a répondu le 18 août. Sa réponse que nous publions démontre plusieurs choses. D’abord que ce sujet énerve beaucoup Monsieur le maire et nous le comprenons parfaitement car nous y avons été confrontés. Elle montre aussi que nos conseils très sincères fondés sur notre expérience ne l’intéressent pas. Cela est vraiment dommage. Dans son courrier « énervé », Monsieur le maire aborde d’autres sujets qui n’ont aucun rapport avec la question soulevée comme le dossier du pôle Petite Enfance. Nous n’y répondrons pas pour l’instant car la priorité reste la sérénité des élus et des habitants face à l’installation des gens du voyage.

Nous voudrions seulement insister sur le fait que cette question a fait l’objet de plusieurs études par la communauté de communes, en dehors de toute initiative de Christian Barillet car ce problème touche plusieurs autres communes du territoire. Ces études ont confirmé qu’il devait y avoir un terrain à Sainte Maure de Touraine en priorité et un sur le bord de Vienne entre Antogny et Nouâtre.

Le 2 septembre dernier, malgré les investissements rappelés dans le flash info communal n°10, des caravanes de gens du voyage se sont à nouveau installées au Parc Robert Guignard qui devient leur lieu privilégié. Cessons donc toute polémique, soyons réalistes, il faut absolument un terrain provisoire.

Le site de l’échangeur de l’autoroute ne peut pas être rejeté par Cofiroute malgré la perspective du chantier d’élargissement. Il y a là 10 hectares de disponibles (soit 100 000 m2). 3 à 4000 m2 sont suffisants pour un terrain, même provisoire. Il faut vraiment « monter au créneau » Monsieur le maire et nous sommes convaincus que l’ensemble des conseillers communautaires, du moins une très large majorité, est prêt à se mobiliser. Dans tous les cas nous vous soutiendrons, soyez-en assuré!

 

                                                                                                   Les élus de Sainte-Maure 2020

  • Nom du fichier : Réponse-maire smt 18 8 2016
  • Taille : 1.03 Mo
yes /

Télécharger

Courrier à Monsieur le maire

Il n'appartient pas au groupe d’opposition d’assurer la gestion de la commune. Le maire en est le seul responsable. Par contre, il est du devoir de l'opposition d’exprimer les insatisfactions liées à un déficit de bonne gestion. Les élus de Sainte-Maure 2020 le font aujourd’hui avec insistance au sujet des gens du voyage dont la présence au Parc Robert Guignard perturbe la vie des habitants : bruits, pollution, vols, rejet d’accès aux espaces de jeu…

Christian Barrillet, tête de file de l'opposition, a écrit à Monsieur le maire (lettre jointe) pour l’alerter et lui rappeler que des solutions ont été élaborées et peuvent être mises en œuvre pour garantir une cohabitation satisfaisante et sereine.

  • Nom du fichier : Courrier maire smt 12 08 2016
  • Taille : 628.83 Ko
yes /

Télécharger

Un choix qui se confirme

Entrée de ville juil 2016

Avec l'installation d'une borne de raccordement aux réseaux rue de Toizelet, les gens du voyage ont trouvé un signe d'accueil fort de la part de la nouvelle municipalité.

Ci-contre l'image de l'entrée de ville en ce début juillet 2016.

L'emplacement du terrain d'accueil des gens du voyage aurait-il enfin été défini ?

Lettre aux riverains de Toizelet

  • Nom du fichier : Edition speciale toizelet juin 2016 def
  • Taille : 1.16 Mo
yes /

Télécharger

La ville réquisitionnée

Ah les promesses de campagne !

Il faut bien avouer que le maire de Sainte-Maure de Touraine est un vrai « politicien » et ce ne sont pas les riverains de la rue Toizelet qui le démentiront. Ce mois de mai a vu arriver entre 80 et 100 caravanes sur réquisition du Préfet.

Mais pourquoi le Préfet a-t-il opéré une réquisition ?

La communauté de communes a l'obligation de réaliser un terrain d'accueil des gens du voyage mais le premier vice-président chargé du dossier qui n'est autre que le maire de Sainte-Maure de Touraine, après moult effets de manche et discours démagogues depuis trois ans ne traite pas ce dossier. Le Préfet le met donc devant le fait accompli. Il est facile d'imaginer son raisonnement : vous ne répondez pas aux obligations légales, je réquisitionne donc un terrain sur votre commune.

La ville se voit donc imposer une mobilisation importante de ses services techniques : préparation du terrain, nettoyage et tonte, branchements électriques et eau, ramassage des ordures ménagères et remise en état de ce terrain privé après le départ de tous.

Si monsieur le maire avait traité ce dossier comme il se doit et avec sérieux, nous aurions un petit terrain de 8 emplacements et l'interdiction d'implantation sauvage sur l'ensemble de la commune.

Le groupe Sainte-Maure 2020 a fait des propositions issues de deux études ayant démontrées la pertinence de l’implantation d’une aire d’accueil des gens du voyage dans la boucle de l’échangeur de l’autoroute (4000 m²), une implantation devenue possible avec la loi Borloo et qui avait reçue en 2013 le soutien du sous-préfet.

 

Ces études avaient également démontrées qu'aucune implantation d'aire de grand passage n'était nécessaire car les habitudes de déplacement ne correspondaient pas à ce besoin.

 

Seulement M. le maire, qui d'habitude par la voix tonitruante de son adjointe, dénonce les études de la précédente municipalité, a annoncé qu'une nouvelle étude allait être lancée. Outre le fait que M. le maire engage une nouvelle fois des frais inutiles pour les contribuables de Sainte-Maure de Touraine, gageons que cette troisième étude arrivera à la même conclusion que les deux précédentes à savoir la réalisation d'un petit terrain.

 

A moins qu'elle ne révèle que désormais, il faille prévoir une aire plus grande pour accueillir comme cela se fait maintenant depuis trois ans (2014-2015-2016) à Sainte-Maure de Touraine, grâce à la politique de son maire, les grands rassemblements de printemps !!!

 

 

Les gdv à Toizelet mai 2016

Paintball ou gens du voyage

La nouvelle municipalité explique à travers ses publications (Viva cité ) qu’elle ne souhaite pas mettre en place un terrain pour l'accueil des gens du voyage. Le maire, par ses interventions en conseil municipal, affirme que ni le préfet, ni la loi ne lui imposeront ce qu’il ne veut pas.

 

Mais que veut-il exactement ?

Comme nous l’avons fait remarquer lors du conseil municipal du 7 mai 2015, nous avons constaté que le terrain municipal du Bois de la Liberté a été « privatisé » pour l’accueil d’une grande famille. Les membres de cette famille, que nous avons rencontrés, nous ont expliqué que le maire leur avait « donné ce terrain » et « qu’il leur avait gentiment aménagé » sans toutefois installer de sanitaires, ni de raccordement aux réseaux (eau, électricité). Le maire leur a aussi dit qu’à chaque départ, ils devaient « mettre une chaîne et un cadenas pour que les autres ne viennent pas ».

Notre reportage photo confirme bien cela. Cependant rien n’est assumé par le maire : pas de délibération du conseil municipal et le panneau « Paintball » toujours présent pour tromper la population.

Vue de la RD910
1 chaine entree
3 cadenas
10 environnement
16 cabine

Autre pratique très douteuse

A chaque « installation sauvage » aux abords du parc Robert Guignard, le maire n'applique pas les tarifs votés par le conseil mais explique qu’un « don » est fait au CCAS par les gens du voyage. Cette acceptation d’argent en dehors de tout cadre légal, entérine un peu plus à chaque fois, l'approbation de fait de ces installations. Comment peut-on faire croire à nos concitoyens que l’on souhaite imposer le refus de la venue des gens du voyage tout en installant une famille de façon quasi permanente sur un terrain communale et en recevant de l'argent qui ne correspond pas aux tarifs votés ?

Le maire, premier vice-président de la CCSMT chargé des gens du voyage, souhaite se décharger du problème en écrivant qu’il n’y a pas de terrain disponible sur la commune et qu’il faut installer une aire d'accueil sur la commune de Saint-Epain à l’entrée de Sainte-Catherine (carrefour de le RD910). Quel sens des responsabilités !

7 emplacement

Que faut-il faire

Les gens du voyage viennent et continueront à venir sur notre commune. Être un élu responsable, c’est s'engager en respectant la loi et les citoyens tout en  :

  • obligeant l’Etat à donner une parcelle dont il est propriétaire (échangeur autoroutier),

  • imposant des aménagements cofinancés (Europe, Etat, département, CCSMT),

  • proposant des aménagements raisonnables : diminuer les surfaces bitumées, des blocs sanitaires mutualisés… Les finances publiques doivent être maîtrisées, des dépenses dispendieuses ne peuvent donc plus être acceptées par les élus locaux,

  • taxant conformément aux délibérations du conseil municipal chaque installation.

4 entree

Visite du bois de la Liberté

Date de dernière mise à jour : 04/09/2016